mardi, septembre 02, 2008

Pessimisme

Je suis profondément pessimiste,
ce qui me permet de n'avoir
que de bonnes surprises
et peu de désillusions.

4 commentaires:

Armand a dit…

Cher Ubu,
"Le pessimisme est d'humeur; l'optimisme est de volonté." (Alain, Propos sur le bonheur.)
Manquerais-tu de volonté?
Amitiés

Ubu a dit…

Cher Armand,

Je n'ai jamais été convaincu par Alain et j'ai sûrement raison : sa volonté ne l'a pas empêché de mourir, mon humeur me maintient vivant ;-)
Plus sérieusement, c'est songer à ce qui nous manque qui nous fait progresser : je dirais donc que l'optimiste se fige par crainte de ce qu'il peut perdre tandis que le pessimiste ne peut craindre le pire puisqu'il y a déjà songé ;-)

Ce qui ne nous empêche pas de rigoler, entre nous...

Amitiés.

Armand a dit…

Cher Ubu,
Envisager le "worst case" (et essayer d'en prévoir les conséquences éventuelles) n'est pas être pessimiste. Le considérer comme inéluctable, l'est, par contre.
Un peu comme le bonheur: est-ce l'absence de malheur ou est-ce quelque chose de positif?
Amitiés
Citation:
"La prévision est, pour l'homme, un acte aussi fréquent et aussi nécessaire que la respiration." (Alfred Sauvy.)

Ubu a dit…

Cher Armand,

Je pense que j'explicite mon opinion dans le post suivant, à moins que je ne devienne davantage nébuleux : suis-je pessimiste ?

Se résoudre à l'inéluctable serait du fatalisme, à mon sens : une autre appellation de la soumission... Quant au bonheur, vaste sujet, je dirais simplement que c'est quelque chose qui se cherche sans s'atteindre : sinon, nous passons au confort.

Merci pour tes réflexions et pour la citation. ;-)

Amitiés.